Jumelage

 

Canton de Valence-sur-Baïse (France)

Depuis l'an 2000, plusieurs échanges ont eu lieu avec les 16 communes du Canton de Valence sur Baïse, canton regroupant les villages de Ayguetinte, Beaucaire, Bezolles, Bonas, Castéra-Verduzan, Justian, Lagardère, Larroque-Saint-Sernin, Maignaut-Tauzia, Roquepine, Roques, Rozès, Saint-Orens-Pouy-Petit, Saint-Paul-de-Baïse, Saint-Puy et Valence-sur-Baïse.
Ce jumelage était concrétisé le 6 mars 2004 à Rixheim et le 19 juin 2004 à Rozès.

Déplacement dans le canton de Valence sur Baïse les 10-11-12 juillet 2009.

Une délégation de la municipalité composée de  Bernadette Carrière, adjointe chargée du jumelage, Maryse Louis, adjointe  chargée des personnes âgées, Romain Schneider, adjoint aux affaires sociales et Christophe Ehret, conseiller municipal délégué chargé de la communication s’est rendue dans le Gers, accompagnée de la Musique Municipale de Rixheim à l’occasion du 50ème anniversaire de la Musique Municipale de Valence-sur-Baïse.

Après la société d’Histoire, la Musique Municipale est la seconde association culturelle à se rendre dans le Gers dans le canton de Valence-sur-Baïse, canton qui trouve son jumelage dans la page douloureuse de la débâcle de 1940, année pendant laquelle la population rixheimoise a du quitter la commune pour une destination inconnue.
Les plupart des  rixheimois se retrouvent alors réfugiés dans le canton de Valence sur Baïse.
Cette expérience de 69 ans est gravée dans la mémoire des plus anciens, mais il est de notre devoir de transmettre aux plus jeunes ces moments de l’Histoire de Rixheim, de pérenniser et d’enrichir nos liens avec ce canton.
Ce fut mission accomplie lors de 10-11- 12 juillet 2009 entre la  Musique Municipale et la Musique Municipale de Valence-sur-Baïse avec les nombreux liens qui se sont créées.

C’est par le biais des associations, que nous arriverons à maintenir le souvenir de ces circonstances douloureuses,  enrichissantes d’amitié avec les jeunes d’aujourd’hui.

Des échanges réguliers tous les ans :
La municipalité a décidé qu’une année, ce sera une association de Rixheim qui se rendra dans le Gers et l’année d’après, une association de Valence-sur-Baïse qui viendra à Rixheim.

 

Lohne (Allemagne)

Ville du Nord de l'Allemagne, située à quelques 700 kilomètres de Rixheim, le long de l'autoroute Hamburg-Bâle (A1 - " Hansalinie ") dans le " Land " de Niedersachsen (Basse-Saxe), à 120 kms de HANNOVER et 80 kms de BREMEN,

comporte 24 845 habitants (6 327 foyers) pour une superficie de 90,76 km².


Ville-centre d'une région à l'origine fortement tournée vers l'agriculture, elle a évolué dès le début du XIXème siècle vers une économie nettement industrielle et plus précisément axée sur les industries, spécialisées, en pointe dans leur domaine : plastiques, métallurgie fine, machines-outils, emballages plastiques, papiers et cartons, bois, pinceaux et brosses pour l'industrie, abattoirs et transformation de viandes, confection, tourbe et dérivés…


Plusieurs monuments et édifices anciens sont dignes d'intérêt : l'église Sainte-Gertrude (autel, orgue… ), le cloître Sainte-Anne (lieu de pèlerinage et source minérale), l'ancien moulin à eau restauré (actuellement centre culturel), la tour de guet ; de réalisation plus récente (la ville abrite une forte activité artistique et culturelle), il convient de mentionner plus particulièrement la fontaine " Egolohne " et sa statue, de nombreuses sculptures artistiques disséminées à travers toute la ville et le musée de l'industrie, très dynamique.


Au-delà, il faut relever de bonnes infrastructures sociales (centre hospitalier), culturelles (théâtre de plein air) et sportives (stade, piscine chauffée, manège) ; l'environnement naturel a été tout particulièrement préservé et valorisé (circuits pédestres et cyclotouristiques). Son altitude moyenne étant de 44 m.


Jumelée avec la Ville de Rixheim depuis les 13 et 14 juin 1987 en présence de Monsieur Pierre Pflimlin ; de nombreux échanges depuis ponctuent une amitié sans faille, où l'ensemble de la population des deux communautés est régulièrement convié à accueillir l'un ou l'autre invité ou participant à une manifestation locale.

 

Un nouveau Maire à Lohne

Lors des élections municipales du 11 septembre 2011 Tobias GERDESMEYER, candidat CDU, a été élu Maire de Lohne avec 68,7 % des voix. 
Il a remplacé à partir du 1er janvier 2012 Hans Georg NIESEL, obligé règlementairement de quitter ses fonctions après 32 années au service de la Mairie de LOHNE d’abord comme Secrétaire Général de 1979 à 2001, puis comme Maire. 
Le Maire, marié et père de trois enfants, juriste de formation, était pendant 4 ans le bras droit de Hans Georg NIESEL. Il souhaite ardemment poursuivre les échanges entre nos deux communes.  

Contacts : Stadt Lohne - Rathaus - Vogtstrasse 26 - D - 49393 LOHNE -
Tél. : (04442)8860.

Internet : www.lohne.de/
Courriel : rathaus@lohne.de 

 

San Vito al Tagliamento (Italie)

 Ville située au nord-est de l'Italie, dans la région du Frioul et la Province de Pordenone entre VENISE, à 80 kms, et UDINE, à 40 kms ; elle est distante de Rixheim de 700 kms en prenant l'autoroute Bâle-Milan (N2-A9) et Milan-Udine (A4). Siégant dans une plaine fertile le long du fleuve Tagliamento, à une altitude de 30 m ; elle compte 13.003 habitants avec ses six fractions, Prodolone, Ligugnana, Braida, Savorgnano, Gleris, Carbona, et Rosa, pour une superficie totale de 60,71 km².

Chef-lieu de Canton regroupant, en plus d'elle, 9 communes (Arzene, Cordovado, Casarsa, Chions, Morsano al Tagliamento, Pravisdomini, San Martino al Tagliamento, Sesto al Reghena et Valvasone), elle est à tous points de vue riche d'un passé dont les premières traces remontent à la préhistoire.

Aujourd'hui, les vestiges encore visibles sont d'origine moyenâgeuse, le centre historique laisse ainsi apparaître des fortifications, et notamment deux tours, Scaramuccia et Raimonda, qui constituent ses principaux accès.

On peut y voir aussi de nombreux palais et tout particulièrement les palais Fancello, Rota ou encore Tullio-Altan, sans oublier les multiples églises qui parsèment l'ensemble de son territoire et dans lesquelles se trouvent des oeuvres artistiques (fresques, sculptures, peintures, etc… ) de toute première importance.

On peut ainsi signaler l'existence au plein cœur de la cité d'un Duomo avec son campanile typique de la région, à côté l'église de Santa Maria dei Battuti, et aux alentours, le monastère de la Visitation, les églises San Rocco, Santa Petronilla, ou encore Santa Maria delle Grazie.

Deux musées viennent rappeler cette histoire, d'une part le Musée civique avec ses restes archéologiques (de la préhistoire jusqu'au XVème siècle, en passant par l'époque romaine et lombarde), et d'autre part le Musée provincial de la vie paysanne où l'on y trouve tous les objets de la vie quotidienne des agriculteurs de cette région avant l'avènement de la mécanisation.

Concernant son activité économique, elle est de type mixte, mêlant agriculture et artisanat ; même si depuis peu une zone industrielle a permis de développer des activités dans la mécanique de précision, l'industrie alimentaire et le travail du verre.

Au niveau des infrastructures publiques, un hôpital, des centres médico-sociaux, de nombreuses écoles, dont un institut technico-commercial et un lycée scientifique viennent compléter les multiples équipements sportifs installés dans les différentes fractions de cette commune.

La mise en place de sentiers verts permet à tout à chacun de découvrir les divers espaces naturels constitués par le fleuve Tagliamento.

En matière de relations internationales, enfin, San Vito a une solide expérience, car elle a déjà conclu trois jumelages avec les villes de Stadlohn (Allemagne), de St. Veit an der Glan (Autriche) et de Nagyatad (Hongrie).

 

Contacts :
Comune di San Vito al Tagliamento
Piazza del Popolo -I-33078 SAN VITO AL TAGLIAMENTO (PN)
Tél. : 0039 0434 842 911
Fax : 0039 0434 842 970

Internet :
www.comune.san-vito-al-tagliamento.pn.it/
www.sanvito.net/
Courriel : sindaco@com-san-vito-al-tagliamento.regione.fvg.it

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Flash Info